Suivre ce blog
Administration Créer mon blog



Cliquer ci-dessous pour écouter le coran par près de 60 récitateurs
showthread
Cliquer ci-dessous pour écouter et lire le coran en arabe-français avec un programme facilitant l'apprentissage+règles de tajwid
Al Quran, Koran, Quraan
Cliquer ci-dessous pour lire les differents coran en flash (tajwid, hafs, warch, qaloun...)
http://www.quranflash.com/images/banner_300_400.jpg

Adobe Flash Winrar Acrobat Reader Media player Shockware  Real player

Rechercher Sur Le Blog

Livres à télécharger

          1 - Aqida
          2 - Comportement
          3 - Divers
          4 - Généralités
          5 - Hadiths
          6 - Hajj
          7 - Invocations
          8 - La femme
          9 - Le meilleur du net
         10 - La prière
         11 - Le Prophète 
         12 - Le Saint Coran
         13 - Minhaj
         14 - Mise en garde
         15 - Savants

Archives


Traduction site (+50 langues)
EnglishEnglishespañolItalianodeutschPortuguês Oversæt denne side til danskÖversätt webbplatsen på svenskaالعربية中文Русский日本語한국어СрпскиNederlandsSuomenTürkçePolska

Radio Dhikr ALLAH
 

21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 19:16

 

 

Partager cet article

Published by coucousiere - dans tv islam
commenter cet article
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 18:36

 

 

 

Partager cet article

Published by coucousiere - dans tv islam
commenter cet article
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 16:28

Partager cet article

Published by coucousiere - dans tv islam
commenter cet article
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 15:02

L'homme qui le vendredi arrive tot à la mosquée, en attendant que l'Imam arrive pour commencer la Khoutba, peut accomplir ce qui lui est posssible de realiser comme prière surerogatoires (10, 12, 14, 20, 22 Raka'at.....), en les priant deux par deux.

Cela fait partie de la sounnah et fut mis en pratique par les compagnons du prophète. La preuve est le Hadith suivant rapporté par Mouslim :

" Celui qui fait le bain du vendredi, puis va à la mosquée et prie ce dont il est capable, se tait et écoute le sermon jusqu'à sa fin puis prie avec l'Imam. Il lui sera pardonné ses pechés entre les deux vendredis plus trois jours. " Rapporté par Mouslim n° 757.



Allahou Akbar


"et prie ce dont il est capable"
:

Ceci prouve qu'il n' y a pas un nombre de rakaat bien determiné, donc la personne (en attendant que l'Imam arrive pour debuter la Khoutba) peut prier ce qu'il lui possible d'accomplire comme prières surerogatoires.


"Il lui sera pardonné ses pechés " :
Il s'agit ici des petits pechés.

"entre les deux vendredis plus trois jours"
:

Cela fait donc en tout 10 Jours.


Pour finir, ce Hadith contient aussi une incitation à se rendre tot à la mosquée. C'est à dire un long moment avant que l'Imam ne commence la Khoutba, ceci afin de realiser ces prières surerogatoires, lire le coran, faire du Dhikr etc..


Helas, beaucoup d'entre nous ne se rendent à la mosquée qu'au moment où l'Imam a deja commencé la Khoutba ou que la prière a deja debuté.


Celui donc qui souhaite obtenir le Ajr mentionné dans ce Hadith se doit de realiser les choses suivantes :


-Le Bain


-Se rendre tot à la mosquée et y realiser les prières surerogatoires


-Se taire et écouter le sermon jusqu'a la fin


-Prier avec l'Imam


S'il manque une de ces choses, la personne sera recompensé mais elle n'obtiendra pas le Ajr mentionné dans le Hadith.


Tout ce qui vient d'etre dit concernant ce Hadith est tiré de
Charh Boulough l-Maram de Cheikh Salih Al Fawzan Cours n°28.

Pour écouter le Charh cliquez sur le lien suivant (39 mn 36 sec) :


http://www.alathar.net/modules/esound/index.php?page=geit&co=1133

Sheikh Ar-rajahi [
dans son Sharh Bulugh al-maram Tome 1 p 242] et Sheikh Al Bassam [ dans son Sharh Bulugh al-maram Tome 2 p 239 ]
donnent eux aussi les mêmes explications.

Partager cet article

Published by coucousiere - dans à lire
commenter cet article
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 15:00

Abu Dawud n°5100, Ahmad Vol3/133 et 267, An-nassaî dans Al Kubrah n°1849, Al Bukhari dans Adab Al Mufrad n°571 et Ibn Abi Assim dans son ouvrage As-sunah Vol 3/464 rapportent que lorsqu'il commencait à pleuvoir le messager d'Allah dévoilait une partie de son corps et l'exposait à la pluie. Le Hadith est le suivant :

Anas rapporte : " Un jour alors que nous étions avec le messager d'ALLAH., il plut. Il releva donc son habit de telle sorte que la pluie le mouille. On lui demanda la raison pour laquelle avait fait cela, il répondit car elle provient d'ALLAH... "


points a retenir du Hadith
:
-L'eau de la pluie est pure et bénie, notamment parcequ'elle n'a pas encore touché de terre sur laquelle on a désobeit à ALLAH.
(Faîda tiré du Sharh Sahih Muslim du Sheikh Ar-rajahi).
-Il est recommandé lorsqu'il commence a pleuvoir de laisser la pluie mouiller une partie de son corps.

-Le fait que le prophète n'ai pas ordonner aux compagnons de faire comme lui prouve que cela n'est pas obligatoire mais recommandé.
(Faîda tiré du Sharh Bulugh Al Maram du Sheikh Othaimine)
-Interroger le Noble, lorsqu'on le voit mettre en pratique une chose qu'on ne connais pas.
(Faîda tiré du Sharh Adab Al Mufrad du Sheikh Abu Loqman As-salafi)

Dans le commentaire de ce Hadith l'Imam An-nawawi a dit :

"
Et dans ce Hadith il y a la preuve sur laquelle se base nos compagnons, pour affirmer qu'il est recommandé au début de la pluie de dévoiler une partie du corps autre que la 'Awrah afin de l'exposer à la pluie. [..]"

Le Sheikh Muhamad Loqman As-salafi donne la même explication dans son commentaire de Adab Al Mufrad.


Le Sheikh Abdul Aziz Ibn Baz [
dans son recueil de Fatawa Vol 13 p 64]affirme :

" Ceci prouve qu'il est recommandé à l'homme de dévoilé une partie de son corps tels que le bras ou sa tête et de le laisser mouillé par la pluie comme l'a fait le messager d'Allah. Ce qui est légiferé, c'est donc que le musulman retire par exemple son turban de la tête ou qu'il retrousse la manche de son vetement afin que la pluie mouille sa tête, son bras, le tibia et ainsi de suite parmi les membres dont il est permis de montrer devant les gens comme le pied, le tibia, la tête, la main...."


Sheikh Salih Al Fawzan explique [
dans son Sharh Bulugh Al Maram commentaire du Hadith 541 du Chapitre de la pluie]: " L'eau de la pluie est benie et pur, pour cette raison il est recommandé au musulman, de sortir par exemple au début de la pluie et de mouiller une partie de son corps (tête, main ou pieds..) puis de prononcer l'invocation que le messager d'
ALLAH prononcait lorsqu'il pleuvait "

Le Sheikh Abdul Muhssine Al Abbad [ dans son Sharh Sunane Abi Dawud K7 n° 370 20 min 35 sec ] et le Shaikh Sheikh Abdul Aziz Ar-rajahi [
Dans son Sharh Bulugh Al Maram Vol 1 p 269] rapportent eux aussi cette sunnah.

Après avoir mis en pratique cette sunnah, le Musulman pronnonce ensuite l'invocation de la pluie qui est la suivante :


"Ô Seigneur ! Que ce soit une pluie utile !"
اللّهُمَّ صَيِّـباً نافِـعاً
Allâhumma sayyiban nâfi'an.

Et après la pluie, le croyant dit :"Nous avons reçu la pluie grâce à la bonté d’ALLAH. et Sa miséricorde."

مُطِـرْنا بِفَضْـلِ اللهِ وَرَحْمَـتِه
Mutirnâ bi-fadli l-lâhi wa rahmatihi.

Partager cet article

Published by coucousiere - dans à lire
commenter cet article
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 14:58

Abu Dawud rapporte dans ses Sunanes au chapitre : « Lorsqu’un homme te dit : "Untel te Salut " » le
Hadith n°5231 déclaré Hassan par Shaikh Al Albani. :
" Un homme vint au prophète et lui dit : " Mon père te passe le Salam "
Le messager d'
ALLAH. répondit : " Allayka Wa ‘Ala Abika As-salam
( Que la paix soit sur toi et ton père )
Les savants ont donc déduit de ce hadith, le fait qu'il est recommandé lorsque quelqu’un t'annonce
qu'une autre personne te Salut de répondre en saluant ces deux personnes.
Ibn Hajar mentionne [dans Fath Al Bari vol 11 p 41] : « On tire de ce hadith le fait qu’il est
recommandé de répondre en saluant le Transmetteur ».
Ibn l-Qayim mentionne [dans Zad Al Mi’ad vol 2 p 437] « Il était de l’habitude du messager d’
ALLAH.
lorsqu’une personne lui annoncait le Salam de la part de quelqu’un d’autre, de répondre en
saluant le transmetteur ainsi que celui qui nous Salut»
Sheikh Abdul Muhssine Al Abbad [Sharh Sunane Abi Dawud K7 370 1 h 05 min ]:« Ce hadith démontre
que lorsqu’une personne t’annonce le Salam de la part d’une autre, on répond en disant : «Que la paix
sois sur toi et sur lui A(llayka wa ‘Allayhi salam).
Et il est tout a fait permis et suffisant de répondre uniquement par :« Que la paix sois sur lui» (Allayhi
salam) cependant répondre en saluant ces deux personnes est préférable.»
Et ceci fut aussi rapporté et mise en pratique par deux épouses du prophète :
1-Khadija :
Anas rapporte que Djibril vint au messager d’
ALLAH. et Khadidja était à ses cotés. Le messager d’Allah dit
alors à Khadidja : «
ALLAH. te Salut ! », elle répondit : « ALLAH. est As-Salam, et que la paix et la
miséricorde d’
ALLAH. soient sur toi et Djibril »
[Hadith rapporté par Al Hakim Vol 4 p 175, par An-nassâi dans al Kubra n°10134]
Ibn Hajar a dit dans Fath Al Bari Vol 4 p 127 : « On tire comme bénéfice de ce hadith, le fait de répondre
en saluant le transmetteur et celui qui nous Salut. »
2-Aicha :
Aicha rapporte que le messager d’
ALLAH. lui a dit : « Oh Aîcha voici Djibril qui te passe le Salam ». Elle
répondit : « Que la paix, la bénédiction d’
ALLAH. et sa miséricorde soient sur lui ».
[Hadith rapporté par Boukhari n°3217 et Muslim n°2447]
Cependant il y a un ajout dans le Musnad de l’Imam Ahmad Vol 6 P 117 qui est : « Que la paix, la
bénédiction d’A
ALLAH. et sa miséricorde soient sur toi et sur lui »
A propos de cet ajout Sheikh Al Albani a dit dans sa correction de Adab Al Mufrad de l’Imam Al
Boukhari : « Et cet ajout dans ce Hadith est très important».

Partager cet article

Published by coucousiere - dans à lire
commenter cet article
19 janvier 2012 4 19 /01 /janvier /2012 00:30
 mosquéeEn entrant dans une mosquée il est préférable de Commencer par le droit d'Allah (en accomplissant les deux rakaates de salutations de la mosquée) avant le droit des gens (c'est a dire de saluer ceux présents dans la Mosquée).
La sunnah consiste en entrant à la mosquée à en premier acquitter la prière de salutation de la mosquée puis une fois avoir terminé saluer les présents.
Cela signifie donc qu'on ne commence pas par saluer les présents puis a réaliser les deux rakaates.
C'est ainsi que les gens faisaient, ils entraient à la mosquée ensuite accomplissaient la prière de salutation de la mosquée puis saluaient le messager d'Allah.

La preuve :
" Un homme entra a la mosquée, accomplit la prière puis alla vers le messager d'Allah et le Salua. Le
messager d'Allah répondit au salam, puis lui dit : " Retourne prier car tu n'a pas prier " (A trois reprises).
A la troisième reprise, l'homme dit au messager d'Allah : " ô messager d’Allah ! Apprends-moi comment prier [...]
 
Ibn l-Qayyim a dit [Dans son ouvrage Zad Al Mi'ad]:
" Le prophète a reprimandé l'homme au sujet de sa prière mais ne l'a pas reprimandé sur le fait d'avoir retardé le Salam jusqu'a après la prière. De ce fait cela démontre que la Sunnah pour celui qui entre dans une mosquée où il y a une groupe de gens, de realiser trois Salutations :
-Dire en entrant : " Au nom d'Allah, que la prière et le salut d'Allah soient sur son messager ".
-Réaliser deux rakaat en guise de salutation a la mosquée.
-Saluer les présents. "

Partager cet article

Published by coucousiere - dans à lire
commenter cet article
3 décembre 2011 6 03 /12 /décembre /2011 14:49

 

Bismillahir rahmanir rahim

 

Assalamu alaykoum

 

Je vous annonce d'après le Mufti d'arabie saoudite que le jour de Achoura sera mardi inch Allah, et comme vous le savez la sunnah est de jeûner un jour avant le 9eme jour qui sera lundi inch Allah

 

 

à propager!

 

Comment obtenir la récompense du jeûneur ?


Ecoutez le Cheikh

Question :

L’incitation à nourrir le jeûneur a été rapportée. Est-ce que le fait de lui donner des dattes lors de l’appel à la prière est suffisant pour le nourrir ?

Réponse :

Ce qui est authentique est que cela se fait en le nourrissant de manière à ce qu’il n’ait plus besoin de manger après son jeûne. Et cela ne peut se faire qu’en le nourrissant jusqu’à qu’il soit rassasié. Dans le livre « Al Ikhtiyarat Al Fiqhiya » de Cheikh Al Islam Ibn Taymiya, lors du commentaire du hadith de Zayd ibn Khalid

« Celui qui nourrit un jeûneur aura la même récompense que lui sans que cela ne diminue en rien de sa récompense. »

Cheikh Al Islam a démontré que l’avis le plus juste est que le hadith veut dire rassasier le jeûneur et non lui donner quelque dattes. Et cela est exact comme l’indique les preuves et les règles générales de la législation.

Donc si tu veux la récompense du jeûneur, rassasie-le comme il l’était avant de jeûner. Si tu fais cela tu auras la même récompense que lui incha Allah. Et il n’y a pas de doute que si tu lui donnes des dattes et de l’eau tu seras récompensé, cependant tu n’auras pas la récompense mentionnée dans ce hadith٫ mais seulement une partie de cette récompense.

Question :

Si j’invite le jeûneur à manger alors qu’il a déjà rompu son jeûne٫ est ce que je rentre dans le fait de nourrir le jeûneur ?

Réponse :

Il n’y pas de doute que le fait de l’inviter à manger est meilleur. Le fait que tu l’invites alors qu’il n’a mangé que des dattes et de l’eau٫ cela est ce qu’il y a de mieux. Si tu dois choisir entre le fait de lui donner l’eau et des dattes ou le repas alors choisi le repas. En sachant que si tu es capable de faire les deux c’est encore mieux : l’eau, les dattes et le repas, cela est le mieux.

Fin de réponse de Cheikh Abdullah Al Adani

Traduit et publié par daralhadith-sh.com


Partager cet article

Published by coucousiere - dans à lire
commenter cet article
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 15:14

 
Ceci est une modeste recherche effectuée après avoir constaté que certains frères d'Ahl Sunnah au lieu de favoriser l'affection, la douceur, la miséricorde, l'union entre les gens de la Sunnah et la prêche, ceci dans le but de former un groupe unie contre les gens de l'innovation (Soufi, Ahbaches..) préfère remplir leurs sites en très grande partie d'insultes, de moqueries, d'accusations, de dénigrements à l'encontre d'autres frères de la Sunnah. On trouve dans ces sites que très peu de traductions utiles et bénéfiques. Il est triste de constater que certains membres d'Ahl Sunnah au lieu de profiter ou faire profiter les autres de leur science, consacrent une partie de leur temps à pister et rechercher les erreurs pouvant venir d'autres frères d'Ahl Sunnah qui appellent à la même voie et le même dogme qu'eux. Qu'Allah nous assite. 


As-salam Allaykum 

Introduction :




Louange à Allah seigneur des mondes, le puissant et l’indulgent, Il a crée l’homme, lui a appris à s’exprimer clairement, lui a interdit la médisance, le mensonge et le colportage. 

Louange à Allah, qui a créé les cieux et la terre, a établi les ténèbres et la lumière. Pourtant, les mécréants donnent des égaux à leur seigneur ! 

Louange à Allah, pour Ses bienfaits qui sont indénombrables. Louange à Allah, dont le fait de le remercier est une grâce émanant de lui, grâce obligeant son bénéficiaire à le remercier continuellement. Je le loue tel qu’il sied à sa généreuse face. Je demande son secours et lui demande de me guider vers sa voie, voie dont ne s’égare point celui qu’il a guidé. 

J’atteste qu’il n’y a pas de divinité digne d’adoration hormis Allah Tout puissant, l’allié des pieux, l’unique qui n’a point d’associé et que Mohamed Ibn Abdillah est son serviteur et messager que la paix ainsi que les bénédictions d’Allah soient sur lui, sur sa famille et ses compagnons. Amine ! 

Noble frère, les bienfaits qu’Allah a accordé à ses serviteurs sont innombrables. Parmi les plus importants figure la langue, un membre précieux avec lequel la personne va exprimer ce qu’il veut, parler avec droiture, ordonner le bien et interdire le mal. Il ne fait point de doute que celui qui est privé de ce bienfait ne peut accomplir toutes ses nobles et utiles œuvres, à moins de recourir au signe, ou à l’écriture s’il sait écrire. 

Allah dit (sens du verset): «Il a crée l’homme. Il lui a appris à s’exprimer clairement » s 55 3-4


Dans ce noble verset Allah souligne l’immense bienfait que constitue la parole, grâce à laquelle l’individu exprime ce qu’il veut. 

Il dit encore (sens du verset) : 

« Ne lui avons-nous pas assigné deux yeux, et une langue et deux lèvres » s 90 8-9


« Et une langue et deux lèvres » C'est-à-dire une langue avec laquelle il parle et exprime ce qu’il a dans sa conscience. Et les deux lèvres l’aident à parler, et constituent une beauté pour son visage et sa bouche. 

Abu Hatim Ibn Hibban Al Bassati a dit : « Ce qui incombe à toute individu doué de raison, c’est d’être juste envers ses oreilles par rapport à sa bouche, et de savoir que si on lui a donné deux oreilles et qu’une seule bouche, c’est justement pour qu’il écoute beaucoup plus qu’il ne parle. » 

Il a été dit : 

écoute les Paroles de l'intime Ami, 
Et ne parle pas précipitamment avant d'avoir compris. 
N'as-tu pas deux oreilles pour entendre et une seule langue pour parler? 
N’est-ce pas là le signe qu'il te faut écouter deux fois plus que parler?


La langue n’est un bienfait véritable que lorsque l’individu l’utilise à des fins utiles, en revanche si c’est dans un mauvais but, elle sera source de malheur et de regret pour son auteur, et la situation du muet privé de cette grâce est alors bien meilleure que le sien. 

En somme l’islam accorde une grande importance à tout ce qui émane de la langue, Il est donc nécessaire de préserver sa langue de toute parole, sauf pour dire du bien. D’ailleurs de nombreux versets et hadiths mettent l’accent sur la nécessité de retenir sa langue et insistent sur l’importance du silence et ses mérites. 

Afin d'inciter (en premier) ma personne et par la même occasion mes frères et sœurs à la préservation de la langue et à l’observation du silence (excepté pour dire un bien), j'ai jugé intéressant de dresser une liste contenant un grand nombre de vertus et de mérites du Silence et de la préservation de la langue. 

J’implore Allah seigneur du Trône Sublime, de m’aider dans ce travail et de le rendre profitable. 
http://fourqane.fr/forum/viewtopic.php?t=7757

Partager cet article

Published by coucousiere - dans à lire
commenter cet article
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 15:11

 

Les mérites du silence et du fait de tenir sa langue (sauf pour dire du bien):



1-Tenir sa langue est une adoration dont on est récompensé :


Aswad ibn Asram dit un jour:" O messager d’Allah ! Enjoins-moi. 

_ Abstiens toi de faire du mal avec tes mains. 
_ Rien ne m’est plus simple à observer que ceci. 
_ Abstiens-toi de faire du mal avec ta langue. 
_ Rien ne m’est plus simple à observer que ceci. 

Le prophète lui dit alors: N’utilise tes mains que dans le bien et ne parle que pour dire du bien
[Rapporté par ibn Abi Dounia ainsi que d’autres et authentifié par Al Albani]
 


2- Le silence est un bouclier


Noble frère, la plupart des péchés sont commis avec la langue, le silence constitue donc un bouclier protégeant de ces nombreux péchés (Comme le Mensonge, la médisance, la calomnie, l’ostentation, l’hypocrisie, la perversion, les disputes…). 

En effet Abou Wâ-il 'Abd Allah est monté sur le mont Saffa, puis il dit en prenant sa langue: "Ô ma langue, dis du bien, tu réussiras; garde le silence tu seras sauvée, avant de le regretter." Il dit ensuite: J’ai entendu le messager d’Allah dire: "Les plus grosses erreurs du fils d’Adam proviennent de sa langue
."[Rapporté par At-tabarani est authentifié par Al-Albâni]
 

A ce propos l’Imam an-nawawi mentionne dans son ouvrage Al-Adhkar que lors d'une rencontre entre Quss ibn Sâ'ida et Aktham ibn Sayfî, l'un des deux demanda à son compagnon: «Combien as-tu trouvé de vices et de défauts chez les fils d'Adam? - Ils sont trop nombreux pour être recensés, répondit l'autre, mais j'en ai trouvé tout de même huit mille, que l'usage d'une seule qualité peut effacer. - Laquelle? lui demanda le premier. - Tenir sa langue, lui répondit-il.» 

Soufyàn Ibn "Abdillah rapporte qu'il a dit :« O Messager de Dieu ! Parle-moi d'une chose me mettant à l'abri de l'erreur». Il me dit: «Dis: «Mon Seigneur est Allah», et prends le chemin droit». Je dis: «O Messager de Dieu! Quelle est la chose que tu crains le plus pour moi?» Il saisit sa propre langue et me dit : «Celle-ci».
[Rapporté par Attirmdihi et authentifié par Al Albani]
 


3- Le paradis pour celui qui préserve sa langue.


Noble frère, le messager d’Allah a garantit le paradis à celui qui préserve sa langue. En effet le messager d’Allah a dit «Celui qui me garanti ce qu’il a entre ses deux lèvres (langue) et ses deux jambes (sexe), je lui garantis le paradis ».[Rapporté par Boukhari] 

Dans un autre Hadith: « Deux catégories de personnes entreront au paradis, celui qui préserve sa langue et son sexe » [Déclaré authentique par Al Albani dans Sahih al-jami’] 

D'après Al Bara ibn Al 'Âzib, un bédouin vint au messager d'Allah et lui dit: " O messager d’Allah! Indique-moi une œuvre qui me fasse entrer au paradis. Il répondit: Même si ce que tu dis est court, ce que tu demandes est énorme. Affranchis l’esclave, rachète le captif, si tu n’en a pas les moyens, ordonne le convenable et interdit le blâmable, si tu n’en es pas capable, garde le silence sauf dans le bien."[Hadith rapporté notamment par Ahmad et authentifié par Al Albâni] 


4- Le meilleur des musulmans est celui qui tient sa langue :


Noble frère, celui qui préserve sa langue est le meilleur des musulmans ! 

Interrogé sur le meilleur des musulmans le messager d’Allah a répondu: « C’est celui dont les musulmans n’ont a redouté ni la langue, ni la main»
.
[Rapporté par Muslim] 

Dans une autre version : «Le musulman est celui dont les musulmans n’ont à redouter ni langue, ni la main ». 


5-Le silence permet d’éviter les regrets dans cette vie et dans celle de l’au-delà:

Noble frère, le silence permet d’éviter les remords et les regrets, nombreux sont ceux qui regrettent après avoir parlé : 

Ibn Radjab Al-Hambali a dit : «L’individu sème par sa parole et ses œuvres les bonnes et les mauvaises actions ; ensuite, il récoltera le jour de la résurrection ce qu’il a semé. Celui qui sème la bonne parole ou la bonne œuvre récoltera la dignité, et celui qui sème la mauvaise parole ou la mauvaise œuvre récoltera demain les remords» 

Abu Hatim Ibn Hibban Al Bassati a dit : "Il incombe à l’homme douée de raison de garder le silence jusqu’à ce qu’il soit obliger de parler : Qu’ils sont nombreux, ceux qui regrettent après avoir parlé, et peu nombreux, ceux qui regrettent d’avoir gardé le silence. La personne dont le malheur est le plus durable et dont l’épreuve est la plus grande est celle dont la langue est bavarde." 

Il dit aussi : «Ce qui incombe à tout individu doué de raison, c’est d’être juste envers ses oreilles par rapport à sa bouche, et de savoir que si on lui a donné deux oreilles et qu’une seule bouche, c’est justement pour qu’il écoute beaucoup plus qu’il ne parle ; parce que s’il parle, peut-être qu’il éprouvera des regrets mais s’il ne parle pas, il n’aura rien à regretter. Il est plus en mesure de se prémunir contre ce qu’il n’a pas dit que contre ce qu’il a dit. Dès qu’il profère un mot, ce dernier devient son maitre, mais s’il ne le prononce pas, c’est lui qui en est le maitre. » 

Il a été dit : 
Si le silence t'étonne, sache que ce fut avant toi 
Le cas pour des gens meilleurs que toi. 

Et s'il t'arrive parfois, ayant gardé le silence, de le regretter, 
II t'arrive bien plus souvent de regretter d'avoir parlé. 

Le silence est une protection tandis que parler 
N'apporte parfois que problèmes et inimitiés
. 


6- Tenir sa langue est une protection contre le feu de l’enfer :


Noble frère, Préserver sa langue constitue une protection contre le feu de l’enfer : 

Le messager d’Allah a dit : «En vérité, l’individu prononce parfois un mot sans savoir ce qu’il implique, et se précipite avec cela dans le feu de l’enfer à une distance supérieur à celle comprise entre le levant et le couchant ». 
[Rapporté par Muslim] 

Dans la version de At-tirmidhi répondant à la question de Muadh « Sommes-nous donc blâmés pour ce que nous disons ? » :Le prophète répondit : « Et y a t’il autre chose qui bascule les gens en enfer sur leur visages ou sur leurs nez en dehors de la moisson de leurs langues ? » 

Anas rapporte que le Messager d’Allah a dit: «Au cours de mon ascension au ciel, je suis passé devant des gens ayant des ongles de cuivre avec lesquels ils se griffaient le visage et la poitrine. Je demandai: «Qui sont ces gens là? 0 Jibril!» Il dit: «Ce sont ceux qui mangeaient la chair de leurs prochains et leur souillaient leur bonne réputation».
 [Rapporté par Abou Dawùd et authentifié par Sheikh Al Albani] 

Que ceux qui nuit et jour mangent la chaire des musulmans et souillent leur réputation méditent sur ce dernier Hadith! 

7-Tenir sa langue permet d’éviter les ennuis dans cette vie et dans celle de l’au-delà:


Noble frère, préserver sa langue permet d’éviter les problèmes, les soucis et d’entretenir de bonnes relations avec les gens: 

Je dis : 
Une parole prononcée fait parfois plus mal qu’un coup de couteau 
Combien de cœurs et d’amitiés se sont brisés à cause d’un mot ? 



On rapporte que l’Imam As-shafi’i disait : 
Tiens ta langue, ô homme, 
Qu'elle ne te pique pas, car elle est un serpent 
Combien y a-t-il, dans les cimetières, de victimes de leur langue? 
Dont les plus intrépides redoutaient la rencontre
.


On rapporte que Sofiyan At-thawri disait : « Lancer une flèche à quelqu’un m’est préférable au fait de lui lancer une parole, en effet la flèche peut ne pas l’atteindre, alors qu’une parole lancée atteint toujours sa cible ». 

'Abdoullah ibn Mas'ûd disait: « Je jure par Celui qui est Le Seul Dieu, que rien sur terre ne mérite d’être plus emprisonné que la langue. »[Authentifié par Sheikh Al Albani] 


8- Le silence est une sagesse


Il a été dit : Le silence est une sagesse mais rares sont ceux qui le pratiquent


On rapporte que Wahb Ibn Munabih a dit : 
" il y a unanimité chez les sages sur le fait d’affirmer que le silence (c'est-à-dire se taire sauf pour dire du bien) est la tête de la sagesse".



9-Retenir sa langue est l’une des causes de l’obtention de la droiture


Le messager d’Allah a dit : «En effet; car le messager disait: "La foi d’une personne ne sera pas dans la droiture tant que son cœur n’est pas dans la droiture, et le cœur d’une personne ne sera pas dans la droiture tant que sa langue n’est pas dans la droiture."[Déclaré Hassan par Sheikh Al Albani] 

10-La préservation de la langue conduit à l’agrément d’Allah :


D'après Thawbân le messager d'Allah a dit: "Touba à celui qui retient sa langue, demeure chez lui autant qu’il le peut et pleure pour ses fautes."[Rapporté par Tabarâny et déclaré Hassan par Sheikh Al Albani] 

11- Le silence est un repos pour le corps :



12-Allah cache les défauts de celui qui retient sa langue :


Le messager d’Allah a dit : «Celui qui contient sa colère, Allah le préserve de son châtiment, quiconque retient sa langue, Allah lui cache ses défauts » [Sheikh Muhammad Ibn Ibdelwahab Al-Yamani le mentionne dans sa Rissala (L’obligation de préserver la langue] 


13-Tenir sa langue permet d’être apprécié par les gens:


Noble frère, de part leur nature les gens aiment ceux qui ne s’expriment que pour dire du bien et détestent ceux qui ne tiennent pas leur langue, ils évitent d'ailleurs soigneusement de les fréquenter afin de se préserver de leur mal 


14-Le silence permet d’être sauvé :


Noble frère, tiens ta langue (surtout en période de Fitna) car il est source de salut : 

D'après 'Abdillah ibn 'Amrin le messager d’Allah a dit: "Celui qui se tait sera sauvé."
[Rapporté par Tirmidhy est authentifié par Al Albâni] 

'Oqba Ibn 'Amer rapporte: «J'ai dit: «O Messager d'Allah ! Où se trouvera alors le salut? (quand le monde se corrompra à la fin des temps)» II dit : «Retiens ta langue, que l'espace de ta maison te suffise et pleure ta faute». [Rapporté par At-tirmidhi et authentifié par Al-Albani]
 

L’Imam An-nawawi a dit (Ryad As-salihine): «Sache que tout individu responsable est tenu de préserver sa langue de tout parler sauf celui où apparaît le bien de la communauté. Même dans ce dernier cas, quand la parole et le silence se montrent égaux, la tradition du Prophète recommande le silence. Et ce parce que le parler autorisé peut aboutir finalement à quelque chose d'interdit ou de réprouvé. On en voit souvent des exemples et rien ne vaut le salut » 


15-Le silence est une protection :


On rapporte que Soumeyt ibn 'Adjlân disait: « Ô fils d'Adam! Tant que tu garderas le silence, tu seras préservé; mais si tu parles, c’est soit pour toi ou contre toi. » 

Il a été dit : 

Celui qui parle beaucoup, se trompe beaucoup. 
Et celui qui se trompe beaucoup, risque de commettre beaucoup de péchés.


Ceci démontre que le silence comporte une sauvegarde, car il protège contre beaucoup de mal. Mais malheureusement de nos jours, les gens se sont habitués à beaucoup parler, à dire des choses qui ne comportent pas de bien. A tel point que lorsque les gens voient quelqu’un qui assistent à une assemblée et qui ne parle pas, ils disent de lui « il est bizarre». 
Qu’Allah nous assiste ! 


16- Tenir sa langue fait partie de la foi :


Noble frère, le silence (Préserver la langue sauf pour dire du bien)) fait partie de la foi : " Que celui qui croit en Allah et au jour dernier dise du bien ou qu’il se taise."[Rapporté Muslim] 

An-nawawi a dit [dans son commentaire des 40 nawawi]: «Ash-shafi’i a dit que ce hadith signifie que s’il veut parler, qu’il réfléchisse d’abord. Dans le cas où il ne voit aucun préjudice à cela, qu’il parle, mais s’il y voit un mal possible ou à quelques doute, qu’il s’abstienne. »
 


17- Retenir la langue, la maitriser et l’enchainer est la base de tout le bien, celui qui maitrise sa langue a en effet maitrisé toutes ses affaires, les a ajustées et les a contrôlées.



18- La préservation de la langue est une forme de Jihad dans la voie d’Allah, car il s’agit d’un combat contre son âme :


Le messager d’Allah a dit : «Le meilleur des jihad est celui que réalise l’homme contre son âme»[Hadith rapporté par Tirmidhi est authentifié par Al Albani] 

Il a été dit : 

S’il Faut peu de temps pour apprendre à parler 
Il faut une vie entière pour apprendre à se Taire


On rapporte que Fudayl ibn 'Iyyad a dit : «Il n’y a pas un combat plus dur que le fait de préserver sa langue ». On rapporte qu’il a aussi dit : «Il n y a pas de Ribaat, ni de Haj, ni de Jihad plus dur que le fait de tenir sa langue». 

On rapporte que Tawus a dit : «Ma langue est un lion, si je le libère, il me dévorera» 

On rapporte que des Salafs disaient : «Si vous achetiez du papier aux anges qui consignent vos paroles, vous éviteriez beaucoup de paroles». 

On rapporte qu’Ibn l-Mubarak fut questionné sur la parole attribué à Loqman : « Si la parole est d’argent, le silence est d’or ». 

Il répondit : « Si la parole est d’argent » c'est-à-dire si le fait de prononcer une parole dans l’obéissance à Allah est d’argent alors «le silence est d’or » c'est-à-dire le fait d’observer le silence pour ne pas désobéir à Allah est de l’or.
 

19-Le silence est l’une des caractéristiques des pieux et des ascètes :


Le silence (sauf pour dire du bien) était l’une des caractéristiques du prophète, de ses compagnons et des pieux prédécesseurs qui sont des modèles à suivre pour l'ensemble des musulmans. 

Il est rapporté de manière authentique que le messager d’Allah gardait longuement le silence et ne parlait que par nécessité. 

Il a été dit : 
Le croyant parle très peu 
Et œuvre énormément 
Tandis que l’hypocrite parle énormément, 
Mais n’œuvre que très peu.



20- Aucun opprimé ne se retient de répondre à l'injustice qui lui est faite en cherchant par là la satisfaction d'Allah sans qu'Allah ne lui fasse justice avec force, un ange répond à la place de celui qui se fait insulter et qui pour Allah garde le silence:


Abû Hurayrah, rapporte qu'un homme insulta Abû Bakr, en présence du Prophète, qui était assis. Celui-ci se mit à sourire et à se réjouir. Mais lorsque l'homme excéda Abû Bakr, par ses propos injurieux, ce dernier répondit à certaines de ses insultes. Le Prophète, se mit en colère et se leva. Abû Bakr, s'empressa de le rejoindre et lui dit : «Ô Messager d'Allah ! Cet homme m'insultait alors que tu étais assis. Lorsque j'ai répondu à certains de ses propos, tu t'es courroucé et tu t'es levé ! » 

Le Prophète répondit : « Il y avait un ange qui répondait à ta place, mais lorsque tu t'es mis à répondre à certaines injures, Satan fit son apparition. Or il ne me convient pas d'être assis avec Satan. » 

Le Prophète dit ensuite: « Ô Abû Bakr ! Trois choses ne sont que vérité : Aucun opprimé ne se retient de répondre à l'injustice qui lui est faite en cherchant par là la satisfaction d'Allah sans qu'Allah ne lui fasse justice avec force. 

Aucun homme ne dépense de ses biens dans le but de renforcer les liens de parenté sans qu'Allah ne décuple ses richesses. Et aucun homme ne se permet de mendier dans le but de s'enrichir sans qu'Allah n'accroisse sa pauvreté. 
»
[Rapporté Abû Dâwûd n° 4896-4897 et Ahmad authentifié par Al-Albanî]
 


21- Celui qui tient sa langue est homme sensé :


Abu Hatim Ibn Hibban Al Bassati a dit : «La langue de la personne sensée est située derrière son cœur, lorsqu’elle veut parler, elle revient vers son cœur, si c’est à son avantage, elle parle ; sinon elle se tait. En revanche l’insensé à son cœur au bout de la langue ; Il prononce ce qui vient à sa langue; or celui qui ne préserve pas sa langue n’a pas compris sa religion 

22-Celui qui retient sa langue en tire des bénéfices dans tous ses œuvres:


On rapporte que Younous Ibn Obeid a dit : « Je n’ai vue personne ayant sa langue dans son esprit sans constater cela en bénéfice dans toutes ses autres œuvres » 

Yahya Ibn Abi Katsir a dit : « Aucun homme n’a été intègre dans son langage sans que cela ne se reflète dans le reste de ses œuvres. De même, aucun homme n’a été corrompu dans son langage sans que cela ne se reflète dans le reste de ses œuvres».


23-Tenir sa langue est l’une des meilleures œuvres :


Interrogé sur la meilleure œuvre que l’homme puisse réaliser, le messager d’Allah répondit : « La prière en son temps prescrit puis le fait de ne pas nuire aux gens avec la langue» [Authentifié par Al Albani dans At-targhib wa at-tarhib] 

24-Aux femmes, le silence est un bijou précieux


Je dis : 

Le silence est un ornement, un bijou précieux, 
C’est la parure qui à la femme embellie le mieux. 
Heureuse soit celle qui craignant le feu, 
(Hormis pour dire du bien) ne s’exprime que très peu 

Le mot est parfois léger pour celui qui le lance, 
Mais énormément lourd pour celui qui le reçoit, 
Sachant que les œuvres seront pesées sur la balance, 
Avant de parler réfléchis de nombreuses fois, 
.


Je dis pour finir : 
La blessure causée par un mot, 
Cicatrise (parfois) moins vite que celle causée par un couteau




Voilà par la grâce d’Allah ce qui m’a été possible de réunir comme Fawaid en rapport avec le sujet du silence et du fait de tenir sa langue. 

Je remercie Allah le majestueux, le très haut, le doux, le miséricordieux, de m’avoir aidé dans la réalisation de ce travail et je lui demande de l’accepter, de l’agrée, de le rendre profitable aux musulmans et d’en faire pour moi, son lecteur et celui qui le propagera un argument pour nous et non contre nous «le jour où ni les biens et ni les enfants ne seront d’aucune utilité. Sauf celui qui vient à Allah avec un cœur sain» s88 v26
 

A suivre.... 

Abou-Houdeyfa Al-Qamari 
http://fourqane.fr/forum/viewtopic.php?t=7757

Partager cet article

Published by coucousiere - dans à lire
commenter cet article


Cliquer pour télécharger ces applications en format flash


Les Ablutions       Le Tayamum          La Prière


         

   
Laver le mort     Prière sur le mort    L'Enterrement 

       


             

Cliquer ci-dessous pour obtenir un clavier virtuel arabe

 

Prières de nuits du mois de ramadhan (trawih)